Tous les ebooks de Nicolas BOILEAU en PDF et EPUB

Né au Paris en 1636, Nicolas Boileau est l'avant-dernier des seize enfants du greffier de la grand-chambre du Parlement. Pour l'en distinguer, on lui donne le nom d'une terre familiale, Despréaux. Orphelin de mère dès 1638, il vit l'éducation austère de son père janséniste. Atteint de la maladie de la pierre, il subit, à douze ans, une opération chirurgicale grossière qui le handicape à vie.
Après des études au collège d'Harcourt, Boileau-Despréaux obtient le titre d'avocat, en 1656, mais préfère intégrer les milieux littéraires déjà investis par son frère aîné Gilles, reçu à l'Académie française en 1659. Du côté des puristes et contre la préciosité, les deux frères se lient à Chapelain, Conrart, l'abbé D'Aubignac et l'abbé Cotin. Au moment de la disgrâce du ministre des finances Fouquet, en 1661, ils soutiennent Colbert. Mais, grands oubliés de la liste des gratifiés que Chapelain édite en 1663, les Boileau contre-attaquent. (Satire VII) Fréquentant désormais les cercles libertins, Nicolas est applaudi pour sa première satire, Contre les mœurs de la Ville de Paris. Il rencontre Molière, et se lie avec Racine et La Fontaine. Fidèle à l'esprit bourgeois de l'époque, Boileau, qui dénonce toutes les immoralités, devient satiriste attitré. En 1666, il édite les sept premières Satires précédées d'un Discours au roi qu'il complète deux ans plus tard d'un Discours en prose sur la Satire, dont la franchise séduit Louis XIV. Reçu à la Cour, il renoue dans le même temps avec le jansénisme. Au genre disputé de la satire, Boileau préfère celui plus noble de l'épître. (Épître I, 1668). Introduit chez le Grand Condé, il donne, en 1673, une lecture de son recueil satirique et gaulois Lutrin et de l’Art poétique, qui paraissent l'année suivante. Boileau obtient une pension royale. La protection des Condé, de La Rochefoucauld, de Mme de Montespan et de Colbert lui valent alors de gagner le poste d'historiographe du Roi, aux côtés du dramaturge. Entré à l'Académie française en 1684 par l'intervention personnelle de Louis XIV, Boileau y fait éclater une bataille : protestant contre Charles Perrault et son poème Le Siècle de Louis le Grand, il ouvre la querelle des Anciens et des Modernes, notamment illustrée par la Satire contre les femmes (1694). Devenu sourd et impotent, Boileau finit de déverser son amertume dans l’Épître de l'Amour de Dieu (1698), qui revient sur le différend entre jésuites et jansénistes. Antoine Arnauld et Racine interviennent alors pour calmer les esprits. En 1701, paraît une édition commentée des Œuvres diverses, que les éditeurs modernes considèrent encore comme la « favorite ». Attaqué par les jésuites dans le Journal de Trévoux, en 1703, Boileau défend son attitude religieuse dans une satire (Satire XII, Sur Véquivoque) qui ne sera publiée qu'après sa mort, en 1711.


3 résultat(s)
Télécharger le livre :  Art poétique

Art poétique


Nicolas Boileau , Ligaran


Extrait : "C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire auteur Pense de l'art des vers atteindre la hauteur : S'il ne sent point du ciel l'influence secrète, Si son astre en naissant ne l'a formé poète, Dans son génie étroit il est toujours captif ; Pour lui Phébus est...


Parution : 2016-01-12

Processus stochastiques et applications


Nicolas Boileau


Ce livre est une synthèse des développements contemporains des processus stochastiques sous l'angle de leur articulation avec les applications. On y trouvera, sans approfondissement exagéré, les connaissances mathématiques nécessaires pour ...


Parution : 2000-01-01

L'Art poétique


Nicolas Boileau


Rarement une oeuvre fut tant attendue que cet Art poétique paru en 1674. Acclamés par les uns et maudits par les autres, les onze cents vers de ce qui deviendra le manifeste du classicisme ne laissent personne indifférent.


Parution : 2018

Restez informé(e) des événements et promotions ebook

OK

Paiement sécurisé

Transaction 3D Secure