Le Blog de Numilog

Toute l'actualité du livre numérique

Ebook de la semaine : Cosme

Cette semaine, partez avec Cosme sur les traces de Rimbaud « Je dis qu’il faut &ec

Cette semaine, partez avec Cosme sur les traces de Rimbaud.

« Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant »

             

Cosme ou l’histoire d’un fils d’immigrés espagnols, agrégé de rien, pas même bachelier, qui découvre le Graal de la poésie française : le sens caché du sulfureux et mystique poème de Rimbaud, Voyelles. Guillaume Meurice le suit, de son enfance dans les rues de Biarritz à cette quête poétique dans son minuscule appartement parisien, en passant par la délinquance des banlieues chaudes de la capitale, un service militaire à décrypter des messages secrets ; le tout entrecoupé d’heures interminables dans différents clubs d’échecs. Cosme, c’est aussi l’amitié chevillée au corps au gré des rencontres, et la passion des mots qu’il dévore dans ses lectures ou qu’il travaille pour sculpter d’improbables sonnets. Une vie entre passions partagées, infinie solitude, vertiges, long dérèglement des sens. Le récit d’un homme libre. Poète. Voyant ?

 

La vie comme un jeu d’échecs… en couleurs

            

Disons-le : Cosme nous fait un peu l’impression d’être plusieurs dans sa tête. C’est ce qui fait son génie. À le voir dès les premières pages farfouiller et marmonner entre ses quatre tout petits murs, immédiatement attachant, on est pris d’un doute : n’aurait-on pas affaire à un agité du bocal persuadé d’avoir percé les mystères de l’univers ? Eh bien non. Derrière l’apparente confusion se cache un esprit brillant. Artisan besogneux, tenace, rompu à l’effort, Cosme est doué. Très doué.

Suivant sa bonne étoile, avec un peu de culot et beaucoup de sincérité, son parcours chaotique est ponctué de rencontres décisives. Révolté par l’injustice du quotidien dirigée contre les petites gens, fasciné par l’aisance des caïds, entre drôles de fréquentations et combines pas toujours très nettes, le garçon aurait vraiment pu mal tourner. De là à dire que la littérature l’aura sauvé, il y a un pas qu’on est bien tenté de franchir.

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu. » Amateur d’échecs et de cryptographie en tout genre, Cosme ne pouvait pas passer à côté de l’une des plus belles énigmes de la littérature. Sa rencontre avec Rimbaud, jeune homme enfui aux confins du monde, apparaît comme une évidence. Il faut quand même l’avouer, la démonstration, documentée et érudite, n’est pas toujours facile à suive. Mais elle est fascinante.

« Je est un autre », décidément. En marge du label « vu à la radio », de ses chroniques, ses sketches, son humour potache et ses prises de position qui ne l’envoient pas dire, Guillaume Meurice lui aussi trace sa route. Alors pour ceux qui seraient curieux de savoir de quoi sa plume est aussi faite, c’est le moment.

 

 Je découvre l'ebook

Ebook de la semaine : iLove, de Marion Michau

Cette semaine, retrouvez les romans de Marion Michau, notamment l’insolent et décal&eac

Cette semaine, retrouvez les romans de Marion Michau, notamment l’insolent et décalé iLove, qui vous feront passer un été girly. Bonne humeur garantie !

Love story à l'ère de l'iCloud

             

iLove, c'est l’histoire d’une fille qui cherche un homme pour lui faire un enfant, alors qu'elle peine à en trouver un pour lui faire un petit déjeuner. C'est sa meilleure amie qui s'est enfermée dans une routine métro-boulot-doudou. C'est un départ improvisé à Barcelone, où chacune va trouver ce qu'elle ne pensait plus chercher : elle-même.

 

Reines de la lose vs girl power

            

Depuis Les crevettes ont le cœur dans la tête, Marion Michau est passée maître dans l’art de nous proposer des livres rigolos avec des trucs émouvants dedans. Marion Michau, c’est une plume inspirée et décomplexée, et une autodérision à toute épreuve. Chacun de ses romans en est l’illustration : quand la vie a décidé de partir en sucette, rien ne vaut l’humour pour dédramatiser la situation. À travers les tribulations d’une fille de son temps, entre galères amoureuses, petites déconvenues et grands bonheurs, elle dresse le portrait d’une génération qui n’a pas encore tout à fait renoncé au grand amour.

Ses romans sont un remède au blues et à l’autoflagellation, préparé à base de bons mots et de situations cocasses. L’abus de rigolade ne nuit pas à la lucidité, alors pourquoi s’en priver ? Ne faites pas semblant de ne pas vous reconnaître dans ce cœur d'artichaut (ne niez pas), dans cette fille dépassée par les événements (souvent) et mue par l’énergie du désespoir (un peu quand même)… Certes, l’amour finit toujours par triompher (personne n’est parfait), mais après tout, pourquoi pas ? Cette Marion-là, c’est vous. C’est nous toutes.

Trentenaires en péril et célibattantes de tous poils, reprenez-vous. Rien de tel qu’une lecture qui vous (re)donne le sourire et vous fait rayonner au point de devenir… irrésistible.

 

 Découvrir les ebooks